Étranger sur la Terre

Il va où il est attendu … Étranger sur la Terre

Une hypothèse fascinante issue de l’aube de l’histoire humaine veut que la Terre soit périodiquement visitée par des êtres spéciaux, envoyés d’autres mondes pour aider l’homme dans son voyage difficile.

Les histoires se transforment en légendes et se perdent dans la nuit des temps. Il raconte des histoires de géants qui ont peuplé les terres avant les hommes actuels et qui leur doivent l’enseignement des grandes découvertes et des évolutions de notre civilisation, des œuvres monumentales et des mystères qui demeurent aujourd’hui inconnaissables sur Terre.

Mais aujourd’hui, à notre époque, existe-t-il encore des êtres exceptionnels qui aident l’humanité à faire face à son cycle évolutif?

Le monde est trop distrait pour remarquer si de tels êtres foulent notre sol et trop «rationnel» et désabusé pour le reconnaître ou le croire. Pourtant, certains disent que parmi nous, ils vivent secrètement, méconnaissables pour la plupart, confus parmi le peuple et travaillant silencieusement pour l’humanité. Aujourd’hui, ces êtres ne suivent plus l’homme dans l’altercation de la vie pratique, ne suggèrent pas plus de découvertes ou de vérités choquantes, mais crient l’alarme, incitant le réveil des esprits avides et saturés de terne. Ils ramènent l’homme à sa dimension naturelle, ils mettent en garde contre le grand cataclysme qu’il est destiné à subir à la suite de son irresponsabilité et de travail sur la transformation humaine de son intérieur à une plus grande unité. Mais qui sont-ils, comment vivent-ils, comment ils se sentent dans cette planète dévastée et rétrograde? Sont-ils conscients de leur mission ou pensent-ils être des hommes, peut-être un peu différent? Est-il possible de les rencontrer, de les reconnaître? Sont-ils heureux parmi nous, ou sont-ils marginaux, paria? Et si elles sont parmi nous qui sont en fait?

Source d’émerveillement

L’étranger sur terre est celui qui ne trouve pas la paix, pas de place pour rester, celui qui a toujours les yeux tournés vers le ciel et qui se sent prisonnier sur la planète. Il a toujours une forte nostalgie qu’il ne peut pas définir, il est déplacé s’il regarde les étoiles et ne parvient pas à s’identifier avec n’importe quoi ou n’importe qui. Il se sent lié aux éléments naturels, il aime les pierres, la terre, le feu, l’eau, l’air clair et cristallin, les arbres majestueux et le vent, les océans et les déserts sans bornes, toutes les formes de vie, même les plus petites, mais tout cela est pour lui une source d’étonnement continuel , de merveille, comment il pourrait être émerveillé et fasciné un touriste qui visite des lieux agréables et nouveaux. Il y est attiré parce qu’il sent que son corps est composé des mêmes éléments et se reconnaît donc avec eux, mais uniquement en tant qu’éléments essentiels à la vie sur cette planète et non comme une chose qui représente lui meme, puisque le corps humain est ressenti comme un véhicule étroit et limitant.

L’étranger est un homme solitaire, souvent introverti, qui souhaite s’échapper dans les plus hautes montagnes ou s’enfoncer dans les profondeurs de la mer.

Il a toujours un certain charme sur les autres et est fortement aimé ou haï, ne provoque jamais l’indifférence et même s’il vit souvent avec des gens, il préfère la solitude. Il est indépendant, il en sait assez et peut se passer de tout et de tout le monde. Il sait tout aimer, un brin d’herbe comme un autre être humain, mais il peut renoncer à toute affection et se replier sur lui-même sans perdre son amour pour tout.

L’étranger vit dans la terre de personne,, n’a pas de pays, pas de race, pas de chaînes, et il n’est même pas un citoyen du monde, car il se sent perdu partout où il va. Pour lui, il n’y a pas de différences entre les hommes ou les pays, car chaque pays le fascine et le rejette, car chaque homme est semblable même s’il est trop différent de lui. Il n’appartient à la race humaine que parce qu’il l’habille, mais ne peut s’identifier à rien ni à personne. Il passe sa vie à essayer de s’échapper du monde, à la recherche d’autres espaces sans limites et d’un non-lieu qu’il ne trouve plus. En regardant partout, il continue à se poser la question: « Quelle est ma place? », Et sur chaque route, il ne la trouvera jamais.

L’étranger a un caractère éclectique, s’intéresse à tout, est fasciné par la science et la technologie, mais n’approfondit jamais rien, apprend ce dont il a besoin uniquement pour le besoin momentané, puis passe à un autre. Il a une excellente dextérité qu’il préfère utiliser seulement à des fins pratiques, pour la survie quotidienne. Il a une très grande adaptabilité et une énorme capacité de transformation et de réutilisation de matériaux de toutes sortes.

L’étranger est intemporel, il vit constamment le présent et ne peut pas planifier l’avenir. Oublie rapidement le passé et transforme tout en données à traiter pour apprendre rapidement ce dont il a besoin.

L’étranger n’appartient à personne et ne veut rien ou personne qui lui appartienne. Il est un vagabond sur la terre ; certains d’entre eux, sans même jamais démissionner lui-même, essayant de trouver une adaptation, d’autres ne réussira jamais et restent des vagabonds, voire passeront à l’aliénation, d’autres découvriront et accepteront la tâche pour laquelle ils sont venus.

L’étranger a une intuition très développée qui le guide, possède des compétences télépathiques, communique avec l’univers et reçoit des indications. Il sait qu’il ne peut pas décider de sa vie, mais tous ne le découvrent pas à temps, tout le monde ne suit pas le chemin indiqué ou ne trouve aucune direction. Pour l’étranger, de nombreuses années peuvent s’écouler avant de comprendre son chemin; à cause de cela, de temps en temps, d’autres étrangers lui montrent le chemin.

L’étranger est autorisé à rencontrer d’autres personnes, mais c’est à lui de les reconnaître et d’être reconnu, mais il ne bénéficie pas de la compréhension des humains avec lesquels il peut vivre, mais ne pas s’intégrer.

Les certitudes ne sont pas accordées à l’étranger, et s’il les crée, elles sont détruites, emmenées et il doit alors recommencer à errer.

Il se rend là où il est attendu, une valise à la main, et vit de l’aumône de l’univers. D’où vient cet individu mystérieux et fascinant, qu’il borde dans la folie des héros et des martyrs?

L’univers est son foyer et son voyage n’a pas de fin, tant qu’il y aura des êtres faibles et souffrant, il sera envoyé pour les sauver. Il est le messager d’une voix de paix et d’éveil, et son seul bagage est l’amour.

Laura Casu

CIVILISATION EXTRATERRESTRE

à la recherche de nos origines

TELECHARGEMENT GRATUIT 

 

Vous aimerez aussi...